Découvrez sans attendre OMMM et La bande du Tabou

S'il y a bien une chose que l'on aime chez ODNI, c'est le spectacle vivant, sous toutes ses formes. Et dès que l'occasion se présente, on n'hésite pas une seconde à découvrir de nouveaux univers. Voici donc un petit billet vous présentant nos deux dernières découvertes. Réjouissement garanti !

OMMM, un groupe vocal qui vous emporte

OMMM, ce sont trois filles et deux garçons qui ont un trésor : leurs voix. Nul besoin d'instruments pour les accompagner, tout se passe avec leurs cordres vocales. Harmonies, unissons, Human Beatbox, effets sonores, leur gamme est sans limite.

 

Sur scène, ils proposent un spectacle touchant, énergisant, avec une mise en scène soignée. Ces trois filles et des deux garçons vous emmènent dans leur univers, tout simplement, il ne vous reste plus qu'à vous laisser guider.

 

On ne veut qu'une chose : chanter avec eux, se lever de nos sièges et danser sur leurs rythmes qui savent se faire endiablés. On sent la cohésion du groupe, la complicité, l'envie de donner.

 

Pour Cécilou et Caracole, ce fut une inattendue et très agréable découverte. On ne vous donne qu'un seul conseil : achetez leurs albums et courez les voir sur scène si vous en avez l'occasion ! 

 

La bande du Tabou : plongez au cœur de Saint-Germain-des-Prés

Vous avez envie d'être emportés dans une tornade d'énergie, de bonne humeur et de folie douce, le tout accompagné de légendes de la pensée subersive ? Ne cherchez plus, le spectacle La bande du Tabou est fait pour vous ! 

 

Avec ce spectacle, qui va à mille à l'heure, plongez dans l'antre du Tabou, lieu mythique de Saint-Germain-des-Prés de l'après-guerre. Lieu où l'histoire se crée, où les esprits libres s'échauffent, ou la fumée et l'alcool sont la règle. Lieu qui choque autant qu'il fascine. Vous découvrirez ces figures de l'époque : Barbara, Gréco, Sartre, de Beauvoir, Sagan, Prévert, Vian, Mouloudji, Gainsbourg.

 

Sur scène, c'est un tourbillon dans le plus pur esprit du cabaret : chansons, chorégraphies, moments théâtraux, le tout accompagné par trois musiciens hors pair (piano, saxophone et batterie). On plonge avec délice dans cette atmosphère, ces standards, cette époque où la jeunesse ne rêvait que d'une chose, être libre. Le temps file à toute allure, on rit, on est ému, on danse sur son siège. En sortant de la salle, on est heureux, tout simplement.

 

La bande du Tabou se joue jusqu'au 23 juin au Théâtre 13 à Paris. N'hésitez pas une seule seconde et achetez vite votre place !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    yug Noryen (mercredi, 22 mai 2013 10:46)

    Quel bonheur, quel moment de liberté !
    Quand l'humeur nationale s'affiche ostensiblement dépitée, cette représentation dit la joie de vivre et de créer ensemble : c'était sans doute le but des artistes et il est magnifiquement atteint : bravo!

  • #2

    Cécilou (jeudi, 23 mai 2013 11:28)

    Je confirme pour OMMM! Leur version de Carmina Burana est à tomber! Pour ceux qui aiment les animaux et la danse, il y avait aussi ce w-end une belle découverte : le spectacle de Santi Serra, un homme qui danse avec ses chevaux, dont un magnifique cheval noir. Relation émouvante entre l'homme et l'animal, en musique. J'ai eu des frissons. Des chevaux en toute liberté corporelle, c'est rare à voir...