Un week-end placé sous le signe des Scènes rurales

Ce week-end des 21 et 22 septembre, ODNI était de sortie à la campagne ! Au menu : l'ouverture de la saison 2013-2014 des Scènes rurales à La Chapelle-Gauthier, charmant village niché dans le sud Seine-et-Marne. À la campagne donc.

 

Le samedi, Vincent, Caracole, Line et Clarisse étaient sur place sous un soleil presque trop chaud (soleil qui avait honteusement choisi de nous faire faux bond la semaine précédente alors qu'on avait cruellement besoin de lui. On le savait pourtant qu'on ne peut pas lui faire confiance). Ils ont ainsi dansé sur Les Demoiselles de Rochefort avec Christine Corday, ont expérimenté l'expérimental Sonophore de la compagnie Fur Ha Foll et ont ri aux éclats en découvrant Emma la clown animant à sa manière les discours des officiels. Une loi devrait d'ailleurs imposer la présence d'Emma la clown durant chaque discours officiel. La petite troupe aurait bien aimé assister au Microcircus de la compagnie La Valise, mais comme son nom l'indique, seules sept personnes pouvaient en profiter à la fois, et tout était rempli pour la journée. Heureusement, ils ont pu profiter en soirée de l'installation Ciel dans la cour du château de La Chapelle-Gauthier, installation créée par le Catalan Jordi Gali, membre du collectif Arrangement Provisoire. Cet artiste, ayant une formation de danse contemporaine, propose des créations éphémères mêlant tronçons de bois, cordes et contrepoids. Le tout accompagné, ce soir-là, de vols d'oies sauvages (ben ouais, c'est ça la campagne).

 

Le dimanche, alors qu'une partie de la troupe était réunie au parc du Bel Ébat d'Avon pour soutenir Cécilou, Vincent et Caracole proposant un numéro pour la Fête de l'automne (un billet arrive très vite), Tigrou était dans la place et a pu admirer Emma la clown en mode extra-lucide dans sa roulotte.

 

En cadeau, un petit numéro d'Emma la clown qui vous convaincra j'en suis sûre de la voir animer tous les discours d'officiels (désolée pour la tremblotte, mais il était très difficile de ne pas éclater de rire).

Écrire commentaire

Commentaires: 0