Semaine de la danse odnidienne : création et partage !

Et bien voilà, la Semaine de la danse est terminée. Après des mois de travail créatif, ODNI a présenté Communes présences, spectacle du cru 2014, sur la scène de la Maison dans la Vallée à Avon (Seine-et-Marne). 

 

Les choses sérieuses ont commencé vendredi 18 avril, avec la répétition "placements-lumière". Une partie de la troupe est sur scène en costume, tandis que Cécilou, accompagnée de Coralie, est en régie pour caler les lumières avec les techniciens. Et ouais, ça rigole pas ! Le travail peut sembler long et fastidieux, mais il en faut bien plus pour décourager la troupe et la bonne humeur est au rendez-vous (ok, ok, il est arrivé que certains soient un peu dissipés...). Près de trois heures plus tard, c'est bon, tous les effets sont enregistrés et fin prêts pour le grand jour.

 

Le grand jour arrive le mardi 22 avril. Le rendez-vous est fixé en début d'après-midi pour une répétition générale. Les Odnidiens en profitent pour s'échauffer en assistant à la répétition des jeunes du lycée Uruguay et de leur prof de hip-hop, qui précéderont ODNI sur scène. Les lycéennes gardent leurs forces, mais cela promet déjà beaucoup. C'est ensuite au tour de la troupe odnidienne de répéter. Mais d'abord, il est grand temps de voir les placements sur scène. C'est ensuite parti pour deux filages qui ont chacun leur lot de petits couacs, mais rien qui ne puisse être corrigé pour la représentation.

 

L'heure du repas est arrivée. La joyeuse troupe est rejointe par Anaïs et Magali et nous voici au complet durant ce moment de convivialité avant que la pression ne monte. Et comme chez ODNI, c'est un peu le pays des Bisounours, distribution de cadeaux pour tout le monde : chaque membre a droit à une écharpe dont les couleurs et motifs sont personnalisés et la troupe distribue un "bon cadeau" pour Coralie, Cécilou (alias Natasha) et Vincent (alias Igor) pour tout ce qu'ils ont apporté cette année. Et bien sûr, petite photo souvenir de rigueur !

 

Et voilà, le moment est arrivé, le spectacle est sur le point de commencer. Le stress est là, mais une fois le premier tableau lancé, le plaisir de danser ensemble l'emporte et les tableaux filent à toute vitesse en toute sérénité. La troupe profite de chaque instant, de chaque soutien du public, de chaque prestation. Et une fois le salut passé, les lycéennes et leur prof sont invités à monter sur scène pour une battle décontractée au son de Kellylee Evans. Encore un beau moment de partage !

 

Mais la Semaine de la danse ne s'arrête pas au spectacle d'ODNI ! Une partie de la troupe se retrouve dès le lendemain en spectatrices cette fois-ci. Au programme : blues, jazz et hip-hop, tout un programme. Les odnidiennes retrouvent Fabienne Zanati, de la compagnie FaCéCie, et son mari Zebulon Duke pour un duo danse/guitare tout en malice et poésie (duo que Cécilou, Anaïs, Caracole et Ursula avaient eu la chance de voir en février). Viennent ensuite de jeunes élèves de Fabienne, du conservatoire du Mée/Melun qui ont proposé de très belles choses. La compagnie Emoi, déjà rencontrée lors de la Nuit de la danse à Vaux-le-Pénil, poursuit les festivités avec un duo hip hop contemportain, aussi physique qu'artistique. La compagnie Diabolo conclut la soirée avec deux créations énergiques !

 

Jeudi 24 avril : les Odnidiennes sont en mode groupies. Elles sont fin prêtes pour aller voir le Ballet désaxé qui présente pour la première fois sa création Magnetic. ODNI et le Ballet désaxé s'étaient croisés une première fois lors de la Nuit de la danse 2013 à Vaux-le-Pénil. Depuis la rentrée dernière, Vincent les a rejoints et cette année, Fanny Marmouset, la jeune chorégraphe de cette compagnie, nous a donné un atelier. Ce 24 avril, la totalité des Odnidiennes est donc dans la salle. Et elles en ont pris plein les yeux. Magnetic, spectacle qui mûrit depuis deux ans et demi, est tout simplement réjouissant. Une histoire menée d'un bout à l'autre, des chorégraphies foisonnant d'idées et mêlant harmonieusement qualités techniques, humour et tendresse. Chaque danseur a sa personnalité, on s'attache à chacun d'eux, on prend un plaisir fou à suivre leurs aventures et un très bel esprit de troupe se dégage de ce très bel ensemble. Et quel bonheur de voir Vincent évoluer à un tel niveau. Bref, les Odnidiennes sont fans !

 

Le lendemain, changement d'atmosphère avec la traditionelle soirée ouverte à toutes les associations de danse avonnaises. La salle est comme chaque année pleine à craquer et durant deux heures, les spectacteurs découvrent danse de salon, country, modern'jaz, raggaeton, danse orientale... Cette année, Coralie et Cécilou sont en coulisses pour coordonner tout ce petit monde et cela fait beaucoup de monde ! 

 

Dimanche 27, la compagnie Tam clôture cette Semaine de la danse en présentant Extrait des sens. Comme lors de la Nut de la danse 2014, des amateurs font partie du projet et une fois encore ODNI est fort bien représenté par Ursula, Cécile, Catherine et Nathalie. Un beau moment de danse au centre du forum de la Maison dans la Vallée (le mauvais temps n'a pas permis d'investir le parc du Bel Ébat). Une suspension du temps, parfaite clôture de cette semaine bien remplie. Tam et les Odnidiens seront de retour début juin dans le parc du château cette fois-ci.

 

Maintenant, ODNI retrouve ses ateliers hebdomadaires jusqu'à la fin de l'année scolaire et un seul mot d'ordre : plaisir, plaisir et plaisir encore !

Écrire commentaire

Commentaires: 0