Hommage de sœur à sœur

Petit billet un peu spécial aujourd'hui, puisque Cécilou a eu à cœur d'écrire toute son admiration et sa fierté pour le travail de sa sœur Fabienne, professeure de danse et cofondactrice avec Cécilou de la compagnie FaCéCie. Fabienne est une Odnidienne de cœur et accompagne la troupe depuis ses débuts. C'est donc le plus simplement du monde que cette déclaration de sœur à sœur a sa place ici même. Place à Cécilou !

 

Les élèves du conservatoire de Melun et du Mée-sur-Seine sont montés sur scène pour un spectacle très réussi qui nous a emportés dans une histoire digne des comédies musicales de Broadway ! 

 

Je tenais par ce billet à les féliciter et à féliciter celle qui y mène la danse avec la passion que je lui connais et qu'elle m'a transmise, à savoir ma sœur, Fabienne Zanati ! Une fois n'est pas coutume, mais je tiens en effet à lui écrire ici toute ma fierté devant le gros travail qu'elle a produit avec ses élèves et à souligner la qualité de son spectacle. 

 

Hommage à ma soeur qui a cultivé mon goût de la danse et avec laquelle j'ai de si beaux souvenirs dansants. Hommage à la chorégraphe et à l'enseignante de danse jazz qu'elle est et qui transmet une danse jazz digne de ce nom ! 

 

Un grand bravo pour tout ce qu'elle a mené : l'écriture du spectacle, la mise en scène, le choix des costumes et des musiques. Un grand bravo aussi pour le travail de coordination entre tous les élèves qui sont montés sur scène, sans un couac. Même les tout-petits sortent de scène avec professionnalisme, sans se recoiffer !

 

Et à travers elle, hommage à tous les enseignants de danse et de musique qui, au sein des conservatoires et écoles, transmettent ce savoir et ce plaisir que sont la danse et la musique. Deux âmes liées, deux âmes sœurs. Merci à ces enseignants que nous avons tous un jour ou l'autre rencontrés et qui nous ont transmis de belles choses.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Fabienne (lundi, 23 juin 2014 13:13)

    C'est avec grande émotion que je lis ce billet.'.et voilà des larmes..merci ma sœur!