Aakash Odedra : un danseur magique

Certains Odnidiens ont eu la chance d'aller voir le spectacle Rising et ils ont été transportés ! Cécilou revient sur cette soirée intense et inspirante.

 

Voilà une sortie nourrissante, stimulante, pleine d'émotions pour des Odnidiens (Ursula, Alexis, Tigrou, Sandrine, Vincent, Élo', Cécile et Cécilou, sans oublier Line deux jours avant)  et des Facécieuses (Fabienne et Eléa).

Nous avons assisté à quatre solos d'un danseur impressionnant, élastique et puissant à la fois : Aakash Odedra. Hyperlaxe, hyperléger, hyperrapide, spécialistes des arrêts nets, maîtrisant ses moindres muscles avec des pieds faits pour les appuis!

Il nous a tour à tour transporté dans une dimension sacrée avec une musique indienne, sans le moindre signe de fatigue : une danse souple, rapide, précise, rythmée... Puis dans un univers étrange, sombre et n'ayons pas peur de le dire, "flippant", avec In The Shadow Of Man, solo écrit par Akram Khan, époustouflant, sur l'animalité, avec des omoplates qui se déboîtent, un corps en métamorphose et des cris animaux. Ça nous a brassé... Heureusement, pour nous remettre de cette émotion forte, nous avons terminé par Constellation, dans un univers poétique et doux nous ramenant à la dimension sacrée en passant par Cut, un solo technique jouant avec la lumière.

Sacré danseur
Sacrés chorégraphes
Belles découvertes

Écrire commentaire

Commentaires : 0