Un samedi intense, physique, mais réjouissant !

Samedi dernier, une partie des Odnidiens ont eu la chance de profiter d'un stage rien que pour eux, dispensé par la très énergique Priska Gloanec. Accompagnée d'Alex, elle a invitée la petite troupe à découvrir son univers.

 

Première étape, un cours. Ça tourne, ça épouse le sol, le mouvement ne s'arrête jamais et surtout ça va vite, très vite ! Lorsqu'on voit Priska tout en vélocité, facilité et rapidité, on se dit que c'est très simple. Ça l'est beaucoup moins lorsqu'il s'agit de s''exécuter. Mais les Odnidiens s'accrochent et enchaînent encore et encore les phrases apprises. Et la pause déjeuner arrive à point nommé !

 

Deuxième étape, un atelier. Tout d'abord, une phrase entièrement au sol. Là encore, ça tourne, ça ne s'arrête jamais et ça va vite, très vite ! Mais les Odnidiens ne baissent pas les bras et ne s'avouent pas vaincus ! Puis, place à un travail sur les contacts : appréhension de son corps et d corps de l'autre, contrepoids, portés. Une boîte à outils bien utile pour poursuivre ce travail en atelier.

 

Après une journée bien remplie, les corps sont endoloris de bleus, courbatures naissantes (et échardes récalcitrantes), mais les esprits sont ravis !

 

Et pour vous donner une petite idée de la danse de Priska, voici la vidéo d'un duo intitulé Empreinte.

Écrire commentaire

Commentaires : 0